jeudi 16 mars 2017

Oradour, village martyr : voir et savoir.


Les élèves de 1 PRO1 - qui ont participé à la visite du site d'Oradour-sur-Glane - ont rédigé l'article suivant pour faire part de leur journée :


  "Les classes de 1 pro1 et 1 pro 2 du lycée professionnel de Chardeuil, accompagnés par 4 de leurs professeurs ainsi que par M. Sautonie, élu local et ancien professeur de l’établissement, ont effectué dans le cadre du programme  d’histoire  une sortie pédagogique à Oradou-sur-Glane.
Les enseignants et M. Sautonie (2ème en partant de la gauche)
 Sur place les élèves ont tout d’abord suivi un guide dans le Mémorial qui leur a présenté durant environ 1h30 le contexte historique débouchant sur le massacre d’Oradour. Une fois l’intervention dans le Mémorial terminée, le groupe s’est dirigé vers le village martyr. Les élèves ont découvert des habitations en ruines avec des plaques commémoratives indiquant les endroits précis des différents massacres. La visite s’est terminée par la découverte de l’ossuaire et de la crypte où les 642 noms des victimes sont gravés dans le marbre.

Dans le village d'Oradour-sur-Glane
Pour  leurs professeurs d’histoire : « Ce genre de sortie pédagogique permet aux élèves d’appréhender un événement historique in situ ce qui est bien plus parlant que des documents divers sur des manuels d’histoire. »
Cette visite n'a pas non plus laissé les élèves indifférents, pour Quentin " cette visite m'a touché car se rendre sur les lieux d'un massacre qui a eu lieu il n'y a pas si longtemps et de voir ce village toujours en ruines, dans le même état où les soldats l'ont laissé, je trouve cela très émouvant".

 Article rédigé par les 1 PRO1 dans le cours de français de M. Cabot. 

lundi 13 mars 2017

Mini challenge pour les CAP Installateur Sanitaire

Les élèves de 1ère et de Terminale CAP Installateur Sanitaire ont travaillé à réaliser une même pièce : une nourrice pour une installation solaire.

Le challenge était le suivant : faire les pièces les plus parfaites possibles pour que seules les meilleures ( une par élève) soient sélectionnées et présentées  pour le montage final.
Chacun des 10 élèves a donc oeuvré  pour transformer les linéaires de tubes de cuivre et d'acier galvanisé.

L'équipe au complet, fière de présenter son travail.
Une fois la sélection faite - par le professeur d'atelier - toutes les pièces ont été assemblées sans soudage. Le prénom de chaque élève a été écrit sur le panneau de présentation et sur la partie qui lui revient.
Ainsi le passage à la postérité est assuré !

lundi 20 février 2017

Mise en avant la lumière.

Sans lumière les intérieurs des maisons, des lieux de travail seraient tristes, la lumière est donc nécessaire.




 Et travailler les supports de lumière pour la mettre en avant est d'autant plus intéressant. 

 



 

La classe de terminale CAP a donc en cours d'Arts Appliqués façonné du papier pour créer des abat-jours aussi inventifs les uns que les autres.



 





 Travail tout en finesse et précision !



jeudi 16 février 2017

Du solaire en hauteur réparé

 Deux interventions effectuées sur l'installation grandeur nature des panneaux solaires par les élèves de Terminale TISEC.

Lors de la 1ère intervention
Pour la 1ère intervention, il s'agissait de réparer une fuite et de remettre un joint mal positionné.

Etant donné que les panneaux sont  sur un toit, il a d'abord fallu monter un échafaude. Ceci pour travailler en hauteur et en sécurité à une hauteur de 8 mètres.

Sur l'échafaudage avec la ligne de vie.
 En 3 heures de temps, les élèves de TISEC ont donc monté l'échafaudage, fait leur intervention puis démonté et rangé le matériel. 




Pour la deuxième intervention sur les panneaux solaires, l'opération consistait à poser des joints solaires et à brancher un fil de sonde qui n'était pas raccordé.

De nouveau, les élèves ont monté un échafaudage pour atteindre une hauteur de 7 mètres.

La stabilité de l'ouvrage est assuré.

 
 Mais cette fois l'échafaudage était  plus complexe car il était en forme de U.

 

L'échafaudage une fois terminé avec les moises (barres transversales) pour le rigidifier.


 
 Cette fois-ci, malgré la taille plus imposante de l'échafaudage, le travail s'est fait en seulement 4 heures.


C'est ce que l'on appelle du travail d'équipe efficace !

mercredi 8 février 2017

Sortie des inetrnes : dernière !

La soirée du mardi 7 février a été la 3ème et dernière possibilité pour les élèves volontaires de l'internat d'assister à un spectacle en salle, à l'Agora de Boulazac.

Les danseurs de la compagnie Accrorap lors de leur prestation "Douar".


Cette fois la documentaliste avait sélectionné le spectacle de danse hip-hop "Douar" du chorégraphe Kader Attou.
En attendant que le spectacle commence !

Même si la sonorité de la musique n'était pas celle du rap / du hip-hop et en a surpris certains, les lycées spectateurs  ont trouvé que "c'était bien" et qu'"ils appréciaient ce style de danse dynamique".